Graffiti et proses diverses

Graffiti et proses diverses

La prose de Gilles Hénault

Graffiti et proses diverses regroupe tous les textes écrits depuis 1939 et publiés dans diverses revues ou journaux, ainsi que de nombreux inédits. Des textes courts, souvent ironiques, qui se révèlent un exemple remarquable de synthèse et de détails savoureux pour aller droit à l’essentiel. Ces graffiti, des «cris écrits» nous font voir l’envers des mots et une vision du monde tout à fait singulière.

La richesse du style de Hénault, ponctuée de réflexions sur la vie, sur la poésie et sur la société, sert à merveille, par la finesse de son observation, à une meilleure compréhension du Québec et de l’être humain. «Le passé vient de loin, il n’est pas né d’hier», contaste-t-il en toute simplicité, reliant ainsi le passé, l’aujourd’hui et l’avenir.

Graffiti et proses diverses

159 pages
Version papier
ISBN
978-2-923107-05-9
$ 19,90
€ 14
Version PDF
ISBN
978-2-923107-36-3
$ 16,35
€ 11,05
Version EPUB
ISBN
978-2-923107-37-0
$ 16,35
€ 11,05

Gilles Hénault (1920-1996) est reconnu comme le « père de la poésie moderne québécoise ». Journaliste, critique d’art et de littérature, il fut, entre autres, directeur du Musée d’art contemporain de Montréal 1966 à 1971, l’un des fondateurs des revues Liberté et Possibles. Il a été lauréat du prix Athanase-David en 1993 et nommé Grand Artisan de la Révolution tranquille en 2011.
Son œuvre est un chaînon essentiel de notre culture et de notre littérature.

Revue de presse

  • Certains de ces graffitis semblent nés d’un croisement entre le défaitisme d’un Cioran et le sens de la formule d’un La Rochefoucauld moderne. Sylvain Marois, Nuit blanche.

  • Une qualité d’écriture constante, que ce soit dans les textes écrits à 20 ans ou quelques années avant sa mort. Des textes ancrés dans la réalité, qui témoignent de l’humaniste que fut ce poète qui a marqué certainement une génération et ouvert bien des fenêtres. Et quel œil pétillant, quel humour subtil ! Yvon Paré, Lettres québécoises.

  • […] un ouvrage captivant. […] des perles qui font autant réfléchir que sourire. Olivier Dumas, Montréal Campus.

  • […] il sait poser un regard pénétrant sur sa société. Alors on a droit à des satires énergiques, au ton clair et mordant, où l’auteur utilise l’humour et le raisonnement par l’absurbe. David Dorais, Le Devoir.

  • On se sera peut-être rappelé, avant que le temps n’efface tout, la puissance mesurée de l’œuvre poétique de Gilles Hénault. Un mot peut la résumer, mais il y en aurait tant d’autres: honnêteté. Pas de manières, pas de tricherie, seulement une quête du sens dans laquelle le cœur et l’esprit ont leur juste part, éclairés par la prégnance du réel. Réginald Martel, La Presse.