Morceaux de mémoire

Morceaux de mémoire

Morceaux de mémoire est un album-recueil de morceaux choisis parmi les superbes poèmes-collages qu’a publiés, au fil des années, Mathieu Dubé sur son compte Instagram. Des mots choisis, tombés des lames, minutieusement assemblés : le travail de l’éleveur de vers libres relève de l’orfèverie. Il appelle au renouveau de la parole, à l’adéquation entre l’être et le paraître.

Autant œuvre d’art que littérature exquise, la poésie de Mathieu Dubé sait enchanter œil et esprit; livrer ses collages en couleur et en grand format (comme les albums de beaux-arts) tombait sous le sens.

Morceaux de mémoire

224 pages
Version papier
ISBN
978-2-924461-67-9
$ 49,95
€ 35,00
PHOTO : HUU-BAC QUACH

Poète-collagiste, éleveur de vers libres, Mathieu Dubé est né en 1980 à Salaberry-de-Valleyfield, où il demeure toujours. Morceaux de Mémoire est son premier recueil.

Revue de presse

  • Morceaux de mémoire. « J’ai découvert un livre d’une beauté époustouflante. Ce sont des poèmes pour des gens qui n’ont jamais aimé la poésie ET pour ceux qui aiment beaucoup la poésie. Il y a quelque chose de tellement frais, de tellement authentique dans ces textes-là! » « J’espère qu’il va garder cette espèce de fraîcheur, ce côté iconoclaste. » Monique Proulx, Coup de cœur, Samedi de lire.

  • « Ce gars a écrit un livre sans écrire un mot! » Hélène Lebon, le balado Café noir & tableau blanc auquel était invité Mathieu Dubé. L’animatrice interviewe des gens qui vont à contre-courant.

     

  • Morceaux de mémoire – En rafale : les derniers recensions puisque mieux vaut tard que jamais

    Mario Cloutier. La poésie, vaccin contre l’indifférence
    « Lancée à voix haute, vibrante à l’écran ou gravée dans un bout d’écorce, la poésie sera, heureusement, toujours sur notre chemin. Pendant les névroses collectives, elle exhale ce qui existe à la fois de déchirant et de lumineux. Vaccin contre l’indifférence et la négligence, réconfort, affranchissement. Voici les 25 recueils qui, chacun à sa manière, nous ont tenus loin des ténèbres en 2021. » Mario Cloutier, En toutes lettres.
    Nous sommes d’accord avec lui : la poésie de Mathieu Dubé Poète nous tient loin des ténèbres.

    Cadeau de Noël. Eh bien eh bien eh bien, quel plaisir avons-nous de constater que LE livre à offrir selon Nicholas Giguère est l’un des nôtres! Êtes-vous curieux de savoir lequel?

    « Ce livre est un défi tant pour l’auteur que son éditeur en ce qu’il va au-delà des sentiers battus de la création littéraire et de la création éditoriale et graphique. De très grand format pour pareille publication (27 x 24 cm), Morceaux de mémoire (Sémaphore, 2021) est « un album-recueil de morceaux choisis parmi les poèmes-collages que Mathieu Dubé a publiés, au fil des années, sur son compte Instagram. Des mots choisis, tombés des lames, minutieusement assemblés : le travail de l’éleveur de vers libres relève de l’orfèvrerie. Il appelle au renouveau de la parole, à l’adéquation entre l’être et le paraître. Autant œuvre d’art que littérature exquise, la poésie de Mathieu Dubé sait enchanter œil et esprit; livrer ses collages en couleur et en grand format (comme les albums de beaux-arts) tombait sous le sens. » Certes, mais il fallait encore le réaliser et je vois votre œil dubitatif devant l’objet livre qu’il représente. Pour faire disparaître votre hésitation, tournez délicatement les pages et laissez vos yeux parcourir la poésie qu’elles portent comme une offrande aux dieux de l’intelligence pour qui il n’y a jamais rien de trop beau pour élever une œuvre artistique au-delà de l’ordinaire et de l’éphémère. Et cela se regarde, cela se lit, cela nous fait voyager bien loin de l’intranquillité dans laquelle la pandémie nous a abandonnés.»
    Jean-François Crépeau, Le Canada français, 16 décembre 2021

    Qui est dans votre capsule Je lis québécois aujourd’hui? C’est l’éleveur de vers libres, Mathieu Dubé Poète! Sa recommandation de lecture? « Rien du tout » d’Olivia Tapiero, publié chez Mémoire d’encrier: « Un livre protéiforme qui est superbement écrit. »

    ATTENTION
    Morceaux électrisants!  Je lis québécois  Ces livres pourraient vous donner un choc électrique! 7 novembre 2021

    L’éleveur de vers libres Mathieu Dubé Poète a passé tout le mois de novembre comme artiste en résidence à La Mèz à Félix. Voici le point d’orgue ce vendredi. Pour les personnes qui ne peuvent pas s’y rendre, le plus riche échantillon de son travail est réuni dans son recueil MORCEAUX DE MÉMOIRE, à classer dans la catégorie beaux livres selon tous les visiteurs du Salon du livre de Montréal qui se sont arrêtés pour le feuilleter.

    « Une magnifique œuvre d’art que j’ai entre mes mains, un recueil de poésie d’une beauté et d’une originalité qui vaut la peine de se le procurer. Un recueil de poèmes divers, réalisés par des collages de découpures de mots, de phrases que le poète Mathieu Dubé Poète a agencés afin de composer sa poésie, au fil des pages et des morceaux de coupures de journaux ou de revues.
    « Un bel ouvrage d’une sensibilité et d’une belle créativité. C’est un beau livre de collection, imprimé sur du papier de haute qualité, l’objet-livre est sublime. Une belle création qui démontre très bien le travail minutieux et incroyable qu’a effectué Mathieu Dubé afin de produire tous ses poèmes rapiécés de bouts de papier. »  Martine Lévesque

     

  • Morceaux de mémoire de Mathieu Dubé. «Un livre aussi beau que touchant. Que je suis éblouie par son talent!» Anik Moulin, Vivement le retour, Ici Radio-Canada Estrie, 1er novembre 2021.

  • Morceaux de mémoire. Magnifique livre ! Très inspirant ! Collages de mots découpés dans des journaux, des revues. […] Poésie sensible, lumineuse, parfois cruelle, très créative et vivante. Magnifique objet d’art-poésie. À offrir en cadeau ou à s’offrir à soi-même. Pour entendre  l’entièreté du commentaire de Billy Robinson, cliquez ici.

  • Un poète collagiste, éleveur de vers libres

    Décidément la maison d’édition Sémaphore ne cessera de nous surprendre. D’abord en temps normal par la qualité des titres retenus pour son catalogue, mais aussi par sa non limitation quand vient le temps de sortir des sentiers battus. Ainsi, avec sa collection “Mobile” qui serait sa section des beaux livres dont voici un deuxième titre Morceaux de mémoire de Mathieu Dubé qui se présente comme poète-collagiste et éleveur de vers libres. C’est un grand ouvrage soigné avec une typographie imaginative en adéquation avec le produit offert.  Les inspirations, le poète les prend de partout. Ainsi imagine-t-il Dieu offrir de Prozac à Moïse.  C’est l’imaginaire le plus débridé qui soit. C’est totalement fou par moments mais en ces temps de grisaille pandémique, bon sang qu’on a le goût de décoller par l’esprit. Ce second ouvrage chez Mobile annonce des lendemains qui chantent pour la belle poésie. Daniel Rolland, Culturehebdo, septembre 2021

  •  Morceaux de mémoire est présenté dans un très grand format. Y plonger, c’est découvrir une poésie qui détonne, qui fait rire, mais aussi réfléchir. Ce sont des mots qui parlent d’amour, d’humour, d’angoisse, de sexe, de la vie. Mathieu Dubé lève le voile sur ce qui se cache derrière ses papiers collés littéraires. Josée-Anne Paradis, Les libraires, # 127, p. 27. Pour lire l’entrevue avec Mathieu, cliques ici.

  • Morceaux de mémoire. «S’approprier des mots pour en faire ses mots» Yanick Michaud, Journal Le Saint-François, 13 octobre, p. 5.

  • Morceaux de mémoire. Un livre-objet à  tirage limité. Un incroyable travail! Pierre-Yves McSween, sur Instagram

  • Morceaux de mémoire. Sous l’aspect ludique de la forme, il y a matière à réflexion et densité. Il y a de la chair autour de l’os, des formes autour du désir, un cri freiné dans le murmure, une soif de vivre au-delà du col de bière et de ses yeux bleus. Le poète nous étale au grand jour son imaginaire pour notre grand bonheur. C’est émouvant et jouissif comme une scène ou une galerie d’art où des textes sinueux, découpés, collés, montés exposent des fragments de vie. Les mots deviennent tesselles dans cette mosaïque scripturale. Mon iris en balade a songé à Apollinaire et Cocteau. À lire, à consulter, à vous procurer, si vous aimez la poésie et les arts visuels. Jubilation en perspective ! Texte du billet, Denis Morin, 2021.