Poèmes 1937-1993

Poèmes 1937-1993

La poésie de Gilles Hénault

En 1962, son recueil Sémaphore suivi de Voyage au pays de mémoire obtint le deuxième prix des Concours littéraires du Québec et en 1972, Signaux pour les voyants, celui du Gouverneur général.

Poèmes 1937-1993 rassemble les recueils, revus et corrigés, Signaux pour les voyants, À l’inconnue nue et À l’écoute de l’écoumène ainsi que plusieurs poèmes publiés en périodiques et une soixantaine d’inédits.

Les préoccupations du poète, ses rêves et ses espoirs rejoignent encore aujourd’hui non seulement les jeunes mais tous ceux qui veulent une plus grande ouverture sur le monde, sans oublier les amoureux de la poésie.

Poèmes 1937-1993

319 pages
Version papier
ISBN
978-2-923107-03-5
$ 47,25
€ 33
Version PDF
ISBN
978-2-923107-32-5
$ 38,80
€ 26,90
Version EPUB
ISBN
978-2-923107-33-2
$ 38,80
€ 26,90

Gilles Hénault (1920-1996) est reconnu comme le « père de la poésie moderne québécoise ». Journaliste, critique d’art et de littérature, il fut, entre autres, directeur du Musée d’art contemporain de Montréal 1966 à 1971, l’un des fondateurs des revues Liberté et Possibles. Il a été lauréat du prix Athanase-David en 1993 et nommé Grand Artisan de la Révolution tranquille en 2011.
Son œuvre est un chaînon essentiel de notre culture et de notre littérature.

Revue de presse

  • La magnifique rétrospective […] rappelle de manière on ne peut plus éloquente l’une des voix les plus riches et les plus authentiques de notre poésie, Jacques Paquin, Lettres Québécoises.

  • Une référence incontournable, Thierry Bissonnette, Nuit blanche.

  • […] un livre magnifiquement édité, avec une éclairante postface de Philippe Haeck. Maxime Catellier, Ici.

  • […] quand on a été un grand intellectuel et un homme politiquement de gauche, on ne peut pas faire œuvre ordinaire, on porte en soi son temps et sa critique, on porte en soi la vivacité d’un pays et l’urgence d’écrire de facon à témoigner de sa propre expérience. Toute la modernité de l’œuvre de Gilles Hénault tient à cette exigence de rester lucide sans désespérer, lui qui a manié, ce qui est si difficile et risqué, l’humour jusque dans ses poèmes pour que la vie témoigne toujours de sa force de résistance. […] Hénault aura traduit sa pensée et son monde d’images en des textes formés de très grandes proses, en des pages pleines et amples, comme dans des poèmes aux vers généreux ou laconiques, même par quelques calligrammes ou cryptogrammes, afin d’accorder dans ses textes rythme et pensée, fulgurance de la figure et sens bouleversé. Et chaque fois on est comme surpris de voir à quel point ce poète a su toujours trouver le bon ton, l’exacte forme pour que s’accomplisse le poème. […] Alors, relisons, silencieux et admiratifs, cette œuvre incarnée dans la plus grande magie, celle qui va au-devant du miracle inattendu des images fulgurantes. Hugues Corriveau, Le Devoir.

  • Gilles Hénault est l’un de nos plus grands poètes … Il est rare que l’on se sente justifié d’écrire qu’une publication est nécessaire : c’est le cas de celle-ci. Pierre Monette, Entre les lignes.