Non classé

*** Lecture de la rentrée universitaire *** « La nuit n’était pas aussi tranquille que… (via facebook)

*** Lecture de la rentrée universitaire *** « La nuit n’était pas aussi tranquille que… (via facebook)

*** Lecture de la rentrée universitaire ***
« La nuit n’était pas aussi tranquille que nous, le bouillonnement de l’Université était perpétuel. Des étudiants traversaient le pont en titubant, déjà saouls — ou encore, selon le cas. » Renaud Cb, dans Vers Saint-Gétorix, un roman qui plaira à ceux qui font leur rentrée universitaire… et à ceux qui en ont la nostalgie 😉 🍻🍻
https://www.editionssemaphore.qc.ca/catalogue/vers-saint-getorix/

Vers Saint-Gétorix

Un jeune Gaulois quitte son patelin et les corvées rurales pour poursuivre ses études universitaires dans une grande cité de l’Empire latin, où les résidus de la colonisation, la politique orgueill…

QUAND ON S’APPELLE « La formation de l’auteur, un historien spécialisé dans les cultures amérindiennes,… (via facebook)

QUAND ON S’APPELLE « La formation de l’auteur, un historien spécialisé dans les cultures amérindiennes,… (via facebook)

QUAND ON S’APPELLE QUOQUOCHI…
« La formation de l’auteur, un historien spécialisé dans les cultures amérindiennes, lui permet de rendre compte d’une réalité troublante : celle de l’absence, du vide du père qui a fait partie des préoccupations de beaucoup de jeunes autochtones du Canada. »
Revue Collections, vol. 6, no 2, Association nationale des éditeurs de livres – ANEL

Pour lire un extrait substantiel de ce roman de Réal Brisson, c’est ici : https://www.editionssemaphore.qc.ca/catalogue/le-pere-en-memoire/

FRANCE MARTINEAU ENCORE « Je n’ai pas senti la victime coléreuse, vindicative. J’ai senti l’enfant… (via facebook)

FRANCE MARTINEAU ENCORE « Je n’ai pas senti la victime coléreuse, vindicative. J’ai senti l’enfant… (via facebook)

FRANCE MARTINEAU TOUCHE… ENCORE

« Je n’ai pas senti la victime coléreuse, vindicative. J’ai senti l’enfant blessée, rejetée. Je me suis revue devant ma mère mourante, je me suis revue assise devant tous les documents et livres que mon père m’a laissés.
« Je n’ai pas lu des mots crus, des mots parlés, des mots durs des jeunes auteur. e. s.
Tout ce que j’aime : des phrases bien écrites, dans ce français que j’ai appris, qui glisse et caresse, des phrases qui touchent, qui frappent. »
Claude Lamarche à propos de Ressacs, de France Martineau

http://www.claude-lamarche.com/

PROpOSITION joyeuSement DÉCaLÉE pour LE #12août À Saint-Gétorix-de-la-Rivière-aux-Chaudrons, le clan mène une réflexion sur… (via facebook)

PROpOSITION joyeuSement DÉCaLÉE pour LE #12août À Saint-Gétorix-de-la-Rivière-aux-Chaudrons, le clan mène une réflexion sur… (via facebook)

PROpOSITION joyeuSement DÉCaLÉE pour LE #12août
À Saint-Gétorix-de-la-Rivière-aux-Chaudrons, le clan mène une réflexion sur le legs de la terre. Les hommes portent fièrement des braies, jouent au rugby et boivent de la cervoise, car Renaud Cb a su joyeusement décaler ici le temps et l’espace 🍻
Le 12 août, j’achète un livre québécois (édition 2019)
https://www.editionssemaphore.qc.ca/catalogue/vers-saint-getorix/

Un chorégraphe de combat, un Russe plein aux as et l’alter ego de Pierre… (via facebook)

Un chorégraphe de combat, un Russe plein aux as et l’alter ego de Pierre… (via facebook)

Un chorégraphe de combat, un Russe plein aux as et l’alter ego de Pierre Falardeau sont motivés (ou peut-être pas…) à réaliser un film ambitieux sur Pierre Le Moyne d’Iberville, corsaire d’hiver plus grand que nature. Jean-Marc Beausoleil livre brillamment des pans de notre histoire.

https://www.editionssemaphore.qc.ca/catalogue/corsaire-dhiver/

*Pour un #12août qui remue* Dans Ludo, Patrick Straehl aborde la mort d’un enfant… (via facebook)

*Pour un #12août qui remue* Dans Ludo, Patrick Straehl aborde la mort d’un enfant… (via facebook)

*Pour un #12août qui remue*

Dans Ludo, Patrick Straehl aborde la mort d’un enfant dans des circonstances tragiques. Son économie de mots et l’évocation fine des circonstances ayant mené au drame font en sorte qu’on amorce ce roman… et qu’on le lit d’un trait.

LUDO était en lice pour le Grand Prix du livre de la Ville de Sherbrooke.

Le 12 août, j’achète un livre québécois (édition 2019)

https://www.editionssemaphore.qc.ca/auteur/patrick-straehl/

METTRE EN VALEUR DES VERS, ICI ET LÀ …« une tendance alignée avec le… (via facebook)

METTRE EN VALEUR DES VERS, ICI ET LÀ …« une tendance alignée avec le… (via facebook)

METTRE EN VALEUR DES VERS, ICI ET LÀ
…« une tendance alignée avec le développement intensifié des réseaux sociaux et le sentiment d’une fraternité renouvelée. Ce réseau fraternel de poètes signale les recueils parus et à paraître, les coups de coeur ; met en valeur des vers, ici et là ; fait exister la poésie autrement. » Karim Larose
https://www.ledevoir.com/lire/558983/edition-y-a-t-il-un-reboum-de-la-poesie-quebecoise

Y a-t-il un reboom de la poésie québécoise?

De nouveaux lecteurs courent les nouvelles voix, sans que le milieu se solidifie pour autant.

CONSEIL D’UN CENSEUR À UN JEUNE ÉCRIVAIN Ce que tu oses penser, ne le… (via facebook)

CONSEIL D’UN CENSEUR À UN JEUNE ÉCRIVAIN Ce que tu oses penser, ne le… (via facebook)

CONSEIL D’UN CENSEUR À UN JEUNE ÉCRIVAIN
Ce que tu oses penser, ne le dis pas.
Ce que tu oses dire, ne l’écris pas.
Ce que tu oses écrire, ne le publie pas.
Ce que tu oses publier, ce sera très bien : incolore, inodore, sans saveur (de la quintessence de la banalité).
— Gilles Hénault (1920-1996)

Nous maintenons bien en vie la poésie de Gilles Hénault chaque jour sur Twitter, edsemaphore.

Là où se trouve «l’alter ego de Pierre Falardeau» Dans sa chronique Romans d’ici… (via facebook)

Là où se trouve «l’alter ego de Pierre Falardeau» Dans sa chronique Romans d’ici… (via facebook)

🔹Là où se trouve «l’alter ego de Pierre Falardeau»🔹
Dans sa chronique Romans d’ici dans Le Journal de Montréal, Josée Boileau parle de Corsaire d’hiver comme d’un roman «original et enlevant!». Oui, c’est avec verve que Jean-Marc Beausoleil raconte Pierre Le Moyne d’Iberville et ceux qui veulent faire revivre ce corsaire au cinéma!

https://www.journaldemontreal.com/2019/07/13/iberville-en-superheros

Iberville en superhéros!

Le nouveau livre de Jean-Marc Beausoleil a pour point de départ un personnage particulier: Raoul Dagenais, fou d’histoires de cape et d’épée.

France Martineau à tout jamais « Ce roman est magnifiquement écrit, cette affirmation mérite l’entrée… (via facebook)

France Martineau à tout jamais « Ce roman est magnifiquement écrit, cette affirmation mérite l’entrée… (via facebook)

🔹 France Martineau touche… à tout jamais 🔹
« Ce roman est magnifiquement écrit, cette affirmation mérite l’entrée en matière. Il est impossible de parler de Ressacs sans ramener Bonsoir la muette en avant-scène, ce premier roman qui m’a fait vivre tant de vives émotions. Une lecture marquante pour m’avoir fait comprendre comment un père peut s’activer sexuellement avec sa fillette, sans éveiller la révolte de l’enfant ni de l’entourage, ni même de la mère. » Venise Landry dans Les Radieuses Magazine

Ne ratez pas la suite de la chronique ici > https://lesradieuses.com/lecture-a-lombre-de-soi/

PAR VAGUES ET RESSACS « Toute ma vie, ce que j’ai essayé de faire, c’est… (via facebook)

PAR VAGUES ET RESSACS « Toute ma vie, ce que j’ai essayé de faire, c’est… (via facebook)

PAR VAGUES ET RESSACS
« Toute ma vie, ce que j’ai essayé de faire, c’est de me rapprocher de ma mère; chaque fois que je m’en rapprochais, elle se sauvait. »
Belle entrevue que France Martineau a donnée au Cochaux show.

https://soundcloud.com/rene_cochaux/france-martineau-parle-au-cochaux-show-de-son-roman-ressacs

France Martineau parle au Cochaux show de son roman Ressacs

France Martineau parle au Cochaux show de son roman Ressacs.

️POUR SE RAFRAÎCHIR : CORSAIRE D’HIVER ️ « Une lecture enrichissante que j’ai aimée et… (via facebook)

️POUR SE RAFRAÎCHIR : CORSAIRE D’HIVER ️ « Une lecture enrichissante que j’ai aimée et… (via facebook)

❄️POUR SE RAFRAÎCHIR : CORSAIRE D’HIVER ❄️
« Une lecture enrichissante que j’ai aimée et qui m’a fait découvrir une plume porteuse d’intelligence et de sensibilité. Une histoire avec des personnages sympathiques et brillants. Je vous conseille de découvrir un auteur qui honore l’histoire et la transmission de notre passé. »
Martine Lévesque

http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/06/corsaire-d-hiver-jean-marc-beausoleil-les-editions-semaphore-par-martine-levesque.html

*CORSAIRE D’HIVER* Jean-Marc Beausoleil* Les Éditions Sémaphore* par Martine Lévesque* – LES MILLE ET UNE PAGES LM

-Corsaire d’hiver -Jean-Marc Beausoleil -Les éditions Sémaphore, 2019 -168 pages -Roman contemporain, roman d’aventure, cinéma, histoire, Pierre Le Moyne d’Iberville. *Je tiens à remercier Les éditions Sémaphore pour ce service de presse* *Les Éditions…

Ressacs : un vrai coup de coeur « C’est un roman qui nous plonge dans… (via facebook)

Ressacs : un vrai coup de coeur « C’est un roman qui nous plonge dans… (via facebook)

Ressacs : un vrai coup de coeur

« C’est un roman qui nous plonge dans l’intimité de cette famille, c’est avec émotion que j’ai fermé ce récit, France Martineau a écrit un chef-d’oeuvre qui m’a procuré un vrai coup de cœur. » Martine Lévesque

*RESSACS* France Martineau* Les Éditions Sémaphore* par Martine Lévesque* – LES MILLE ET UNE PAGES LM

-Ressacs -France Martineau -Les Éditions Sémaphore, 2019 -168 pages -Roman d’auto-fiction, québécois, famille *Je tiens à remercier Les Éditions Sémaphore pour ce service de presse* *Les Éditions Sémaphore* Commentaire de Martine : COUP DE COEUR! Un récit…

Bonne Fête nationale! Avec un humour parfois grinçant, Jean-François Aubé aborde dans ses nouvelles… (via facebook)

Bonne Fête nationale! Avec un humour parfois grinçant, Jean-François Aubé aborde dans ses nouvelles… (via facebook)

🔷 Bonne Fête nationale! 🔷
Avec un humour parfois grinçant, Jean-François Aubé aborde dans ses nouvelles l’indépendance du Québec, entre autres choses.

Commencez votre lecture en ligne, c’est gratuit : https://bit.ly/31TGQAS

Les Yeux de la Nation

Que préfère-t-on : obtenir, ou ne pas obtenir ce que l’on désire ? L’obtenir, évidemment, mais après coup, était-ce la bonne décision ? Jean-François Aubé décortique nos rêves et nos ambitions, voi…

️ Premier Quart: Solstice d’été Je préfère dire «chez nous» plutôt que «chez moi»,… (via facebook)

️ Premier Quart: Solstice d’été Je préfère dire «chez nous» plutôt que «chez moi»,… (via facebook)

☀️ Premier Quart: Solstice d’été
Je préfère dire «chez nous» plutôt que «chez moi»,
car les gens sont plus importants que le lieu.
– Ma mère☀️

Ce ne sont pas des chapitres qui divisent ce « roman anachronique et géographiquement erroné », comme l’assume son auteur Renaud Cb, mais des quarts. Et cette histoire, joyeusement décalée mais riches en préoccupations actuelles, commence AUJOURD’HUI, en ce solstice d’été!

Amorcez votre lecture ici > https://www.editionssemaphore.qc.ca/wp-content/uploads/2019/01/Semaphore-Vers-St-Getorix-extrait.pdf

Le syndrome de takotsubo de Mireille Gagné est dans les « suggestions waterproof à lire… (via facebook)

Le syndrome de takotsubo de Mireille Gagné est dans les « suggestions waterproof à lire… (via facebook)

Le syndrome de takotsubo de Mireille Gagné est dans les « suggestions waterproof à lire en mode rattrapage autour de la piscine » de Jean-Sébastien Doré dans le magazine Impact Campus. 🌞🐙💙
(http://impactcampus.ca/le-mag/vacancier-manque-de-mots-edition-2019/);

Du vacancier en manque de mots, édition 2019 – Impact Campus

« Ne reste plus que l’art, la part indispensable, essentielle, que l’écrivaine utilise avec talent,… (via facebook)

« Ne reste plus que l’art, la part indispensable, essentielle, que l’écrivaine utilise avec talent,… (via facebook)

« Ne reste plus que l’art, la part indispensable, essentielle, que l’écrivaine utilise avec talent, laissant aller la mère en dernier lieu, desserrant ses bras d’une femme, morte de n’avoir su inspirer la joie de vivre, rejetant constamment le bonheur d’aimer et d’être aimée. »
— Dominique Blondeau à propos de Ressacs, roman de France Martineau
Pour la critique dans son entier, c’est ici > http://dominiqueblondeaumapagelitteraire.blogspot.com/

Une émission littéraire à ne pas rater (via facebook)

Une émission littéraire à ne pas rater (via facebook)

Une émission littéraire à ne pas rater.

Au programme du Cochaux show cette semaine à Radio Webphré samedi 16h-18h et mardi 12h-14h, à CFLX 95,5 FM dimanche 16h-18h et jeudi 13h-15h ainsi qu’en balado.

Entrevue avec France Martineau à propos de son magnifique livre Ressacs Les éditions Sémaphore.

Caroline Tellier a beaucoup aimé le roman de Pierre Cayouette Les amoureux du jour 2 Éditions Druide.

Danie Pare n’a que de bons mots pour le roman de Nadine Bismuth Un lien familial Éditions du Boréal.

Louis Gosselin a fortement été ému par la lecture du récit de Sylvie Bernier Le jour où je n’ai pas pu plonger Les Éditions La Presse.

Raphaëlle B. Adam a apprécié la lecture du recueil de nouvelles Monstres et fantômes Québec Amérique

David Lessard-Gagnon, libraire à la Coopérative de l’Université de Sherbrooke nous suggère fortement de live la BD Ça sent le swing Les Éditions de la Bagnole de Enzo Lord Mariano.

Richard Migneault a été apostrophé par la lecture du polar 1793 Sonatine Editions de Niklas Natt och Dag.

Il y en a pour tous les goûts.

Le Cochaux show, c’est votre rendez-vous littéraire de la semaine!

@ http://radiowebphre.com/ecoute-en-direct/
Bonne écoute!

Qui a lu? ! Le syndrome de takotsubo, de Mireille Gagné Ludo, de Patrick… (via facebook)

Qui a lu? ! Le syndrome de takotsubo, de Mireille Gagné Ludo, de Patrick… (via facebook)

Qui a lu? quialu.ca!

Le syndrome de takotsubo, de Mireille Gagné
Ludo, de Patrick Straehl
Vers Saint-Gétorix, de Renaud Cb
Poèmes, de Gilles Hénault
Le père en mémoire, de Réal Brisson

Ce sont les titres que nous avons offerts quand Les libraires nous ont demandé de participer au lancement de la communauté de partage quialu.ca.
Voilà que le tirage parmi les usagers de quialu.ca a été effectué et que notre littérature étonnante partira vers ces lectrices : A. Dupont, D. Marchand, J. Caty, N. Morin et S. Bernard!
Merci à tous ceux qui partagent leurs impressions au www.quialu.ca.

France Martineau parle de son roman Ressacs à ICI Estrie « On ne se réconcilie… (via facebook)

France Martineau parle de son roman Ressacs à ICI Estrie « On ne se réconcilie… (via facebook)

France Martineau parle de son roman Ressacs à ICI Estrie

« On ne se réconcilie pas avec des disparus, surtout quand ils ne veulent pas, mais on se réconcilie certainement avec soi. »
À 4:15.

La revue littéraire de René Cochaux | Écoutez l’Estrie

Une réflexion sur le silence d’une mère relativement aux agressions sexuelles commises par son mari à l’endroit de sa fille, l’histoire des p’tits gâteaux Vachon et l’événement estival qui donne le goût d’écrire et de lire en passant par l’échange épistolaire sont au programme de la revue …

Culture Hebdo AIME le Corsaire d’hiver, nouveauté de Jean-Marc Beausoleil! Tout savoir ou presque… (via facebook)

Culture Hebdo AIME le Corsaire d’hiver, nouveauté de Jean-Marc Beausoleil! Tout savoir ou presque… (via facebook)

Culture Hebdo AIME le Corsaire d’hiver, nouveauté de Jean-Marc Beausoleil!
👇
Tout savoir ou presque sur d’Iberville
Les plus jeunes qui n’ont pas connu le flamboyant et regretté comédien Albert Millaire dans la peau de l’explorateur d’Iberville ne savent sans doute rien de cette énorme pointure de la colonisation française sur le continent nord-américain. Quel vide abyssal dans une province, la Belle province, où la devise est Je me souviens. Mais cessons de nous lamenter, car grâce à Jean-Marc Beausoleil on a droit à un magnifique survol de la vie de Pierre Le Moyne d’Iberville. En effet, tout part d’un roman Corsaire d’hiver où l’on fait la connaissance avec un chorégraphe de combat qui désespère de l’inculture actuelle et qui est sollicité pour la réalisation d’un film, une comédie d’aventures ayant pour titre « Le fléau des Anglais ». Et là-dedans on trouvera un financier russe dont on ne sait trop d’où provient son fric, qui permet la production, et qui est très interventionniste. Mais ce n’est pas ce qui retient notre attention, plutôt le fait que l’écrivain nous donne un vivant cours d’Histoire. C’est un beau tribut à d’Iberville qui a eu une vie époustouflante et c’est un euphémisme. Si vous aimez le passé vous êtes servi ici sur un plateau d’argent.
Source : http://www.culturehebdo.com/livres.htm

Les de Dominique Blondeau apposées à Cette part d’obscurité, de Michel Dufour « Miroir infaillible… (via facebook)

Les de Dominique Blondeau apposées à Cette part d’obscurité, de Michel Dufour « Miroir infaillible… (via facebook)

Les ✨ de Dominique Blondeau apposées à Cette part d’obscurité, de Michel Dufour

« Miroir infaillible du temps qui s’écoule, qu’a su si bien dépeindre un écrivain perspicace avant que l’accablent les premières griffures sournoises d’un âge caduc. »
Critique complète ici >>> http://dominiqueblondeaumapagelitteraire.blogspot.com/

À propos de Ressacs, plus récent roman de France Martineau : « L’empreinte du mal… (via facebook)

À propos de Ressacs, plus récent roman de France Martineau : « L’empreinte du mal… (via facebook)

À propos de Ressacs, plus récent roman de France Martineau :
« L’empreinte du mal dans la chair, la vaine quête de l’amour maternel, l’enfance anéantie, l’histoire familiale délétère sont exprimées ici avec autant de courage que de talent, autant de lucidité que d’émotion. Un récit puissant servi par un style d’une sobriété qui sert d’écrin à ce sujet douloureux. » Chrystine Brouillet (à 3:40)

Les suggestions lectures du 25 mai 2019

Chrystine Brouillet nous partage ses coups de cœur littéraires de la semaine : de tout pour tous les goûts!

« À la manière d’une archéologue de l’intime, France Martineau sait déplier toutes les couches… (via facebook)

« À la manière d’une archéologue de l’intime, France Martineau sait déplier toutes les couches… (via facebook)

« À la manière d’une archéologue de l’intime, France Martineau sait déplier toutes les couches de mémoire traumatique que recèlent une boîte à musique, une poupée ou une cuillère, là où aurait dû se loger la douceur d’un moment précieux, mais dans laquelle la fille cherchera en vain le signe d’une affection qui n’a pas existé. » — Dominic Tardif à propos de Ressacs

«Ressacs»: le deuil de ceux dont on ne souhaite pas se souvenir

L’auteure de «Bonsoir la muette» poursuit sa réflexion sur la mémoire traumatique.

Écoutez France Martineau parler avec recul de sa non-relation avec sa mère, l’objet de… (via facebook)

Écoutez France Martineau parler avec recul de sa non-relation avec sa mère, l’objet de… (via facebook)

Écoutez France Martineau parler avec recul de sa non-relation avec sa mère, l’objet de son plus récent roman, « Ressacs ». Sept minutes, et vous en saurez davantage sur cette femme brillante, résiliente et talentueuse.

Ressacs

Le nouveau roman très personnel de France Martineau, professeure de linguistique à l’Université d’Ottawa, chercheuse de renommée internationale et auteure, elle nous en parle.

Une joie de voir notre petit dernier — Corsaire d’hiver, de Jean-Marc Beausoleil –… (via facebook)

Une joie de voir notre petit dernier — Corsaire d’hiver, de Jean-Marc Beausoleil –… (via facebook)

Une joie de voir notre petit dernier — Corsaire d’hiver, de Jean-Marc Beausoleil — dans les suggestions de la semaine de la Librairie Paulines!

Nos suggestions de la semaine! Avec des œuvres publiées chez Éditions Écosociété, Les éditions Sémaphore, Planète rebelle, Les Éditions Cardinal, Editions du Seuil et
Éditions Scholastic!

À venir découvrir cette semaine en librairie… Peut-être à l’occasion de Le jour où je n’ai pas pu plonger | Causerie avec Sylvie Bernier ou bien de l’Heure du conte | Pleine lune… 😉