Yves Chevrier

Né à Lachute, Yves Chevrier fait ses études en théologie à Montréal et en sciences sociales à Lyon. Au début des années soixante-dix, jeune prêtre, il est animateur de pastorale dans un cégep. Dans la mouvance de la laïcisation, il démissionne et devient potier. Par la suite, il prend la charge de curé dans un petit village du Bas-Saint-Laurent, avant de défroquer et de devenir menuisier et écrivain. J’avoue que j’y ai cru est son sixième roman.

Fin des années cinquante, alors que la société québécoise se libéralise et que les prêtres catholiques tentent désespérément de retenir leurs ouailles, un jeune homme répond à l’appel de Dieu et aux prières de ses parents. Sa nature tiède, toujours entre deux chaises, lui permettra de prendre candidement la pleine mesure des paradoxes d’une nation