France Martineau

Née à Gatineau, professeure de linguistique à l’Université d’Ottawa, chercheuse de renommée internationale, France Martineau a publié plusieurs ouvrages scientifiques. Spécialiste de la langue française, directrice de la collection Voies du français aux Presses de l’Université Laval, elle dirige le laboratoire Polyphonies du français sur les façons de parler le français en Amérique du Nord. Elle s’intéresse à l’écho des voix du passé, à travers les lettres et les journaux personnels laissés par les gens ordinaires. France Martineau est récipiendaire de l’Ordre des francophones d’Amérique (2018).

La mort de la mère puis, peu après, celle du père annoncent pour l’auteure le temps de vider leur maison respective, de faire place nette. Par vagues et ressacs de plus en plus puissants, des souvenirs surgissent à travers les objets qui y sont trouvés, laissant voir les empreintes de la négligence maternelle. Dans un

« Vers quatre ans, j’ai cessé de parler. Plus d’un an après, quand la parole m’est revenue, elle s’est installée pour mieux taire ce qui ne pouvait être dit. Des sons, là, pour détruire les traces, pour ensevelir le souvenir. Un lent renfermement au plus profond de soi. » Dans ce récit d’autofiction, France