95

Témoignages

Témoignage et poème traduit, Ray Ellenwood

Ray Ellenwood a connu l’œuvre Hénault alors qu’il faisait des recherches sur le mouvement automatiste. Il se souvient de sa générosité lors de soirées à discuter de la traduction de ses écrits. 

Il a traduit en 1985 les poèmes Sémaphore, Je te salue, Bestiaire, Le jeu de l’amour et Vivre nu dans la revue Exile A Literary Quaterly. Puis en 1988, chez Exile Editions, sous le titre Signals for Seers, il reprend ces poèmes auxquels il en ajoute 12 puisés dans Signaux pour les voyants, ainsi que les 26 lettres de À l’inconnue nue. Cette édition fut reprise en 2000.

Professeur et auteur, Ray Ellenwood s’intéresse particulièrement au mouvement automatiste et au manifeste du Refus global.

Logo-Edition-Semaphor-400
Suivez Les Éditions Sémaphore sur les réseaux sociaux
Show Buttons
Hide Buttons