Débâcles – Josée Boileau, Journal de Montréal

DébâclesMarie-Pier Poulin rend avec beaucoup de justesse les aspects déchirants d’un dilemme. Le récit s’est pourtant bâti en douceur et retenue. Le roman est dépouillé de toute envolée. Le profond désarroi de Piera en devient plus tangible et la collision entre le Nord et le Sud prend des airs de tristesse. – Josée Boileau, Le Journal de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *