admin

À Salut Bonjour, Chrystine Brouillet a parlé du roman d’Alain Poissant, T’es où Célestin.… (via facebook)

À Salut Bonjour, Chrystine Brouillet a parlé du roman d’Alain Poissant, T’es où Célestin.… (via facebook)

À Salut Bonjour, Chrystine Brouillet a parlé du roman d’Alain Poissant, T’es où Célestin. « Un roman terriblement émouvant qui nous fait connaître ceux qui étaient dans l’ombre de Papineau. »
Pour écouter l’émission, si vous l’avez manquée.

tva.canoe.ca – Salut, Bonjour! – Chrystine nous parle de livres historiques!

Marie-Laure, aveugle, vit à Paris avec son père serrurier au Jardin des Plantes, lorsqu’éclate la guerre; ils doivent fuir vers Saint-Malo. Werner, génie des transmissions électromagnétiques a été lui, enrôlé par les nazis qui comptent sur cet adolescent pour briser la résistance française. Deux des…

Excellent article de Danielle Laurin, dans Le Devoir de la fin de semaine. Une… (via facebook)

Excellent article de Danielle Laurin, dans Le Devoir de la fin de semaine. Une… (via facebook)

Excellent article de Danielle Laurin, dans Le Devoir de la fin de semaine. Une lecture à ne pas rater.
«Un photographe de presse se raconte. Ou plutôt, il raconte ses aventures abracadabrantes, cauchemardesques, alors qu’il était en mission, à la fin des années 1990, à Luanda, en Angola. En pleine guerre civile. C’est l’approche adoptée par Éric de Belleval dans son troisième roman, « Reportages sous influence ». C’est ce qui rend son histoire si prenante. Et déconcertante. On a à la fois le décor, terrible, et l’envers du décor, tout aussi terrible.»

Voyage en enfer d’un photoreporter

Un photographe de presse se raconte. Ou plutôt, il raconte ses aventures abracadabrantes,…

WOW! La traduction anglaise du livre d’Alain Poissant est déjà annoncée pour octobre 2015!… (via facebook)

WOW! La traduction anglaise du livre d’Alain Poissant est déjà annoncée pour octobre 2015!… (via facebook)

WOW! La traduction anglaise du livre d’Alain Poissant est déjà annoncée pour octobre 2015! Félicitation à Alain.

The Fate of Bonté III | Les Presses de l’Université d’Ottawa

Inscrivez-vous au bulletin des PUO pour obtenir des informations au sujet des nouveautés et des livres à paraître, des catalogues, des événements, des promotions et plus!

Manon Bodel, de l’Express de Toronto, a commenté le livre de Nicholas Hauck sur… (via facebook)

Manon Bodel, de l’Express de Toronto, a commenté le livre de Nicholas Hauck sur… (via facebook)

Manon Bodel, de l’Express de Toronto, a commenté le livre de Nicholas Hauck sur Walter Benjamin. « Nichoas Hauck propose une autre approche de la philosophie benjaminienne, dont il explore cinq thèmes: le fragment(aire) de l’existence, le souvenir et la mémoire, la rédemption du langage et la rédemption de l’écriture, les pertes et les possibilités de l’expérience, et l’architecture du rêve collectif ou la psychanalyse de la ville.»

Manon Bodel – La philosophie benjaminienne revisitée – L’Express de Toronto

www.lexpress.to est le site du journal francophone du Grand Toronto, L’Express, l’hebdomadaire canadien-français le plus important à l’extérieur de la province de Québec. www.lexpress.to is the site of the Greater Toronto Area Francophone newspaper L’Express, the most important French-Canadian weekl…

La narration, qui suit les Verdier avant, pendant et après la Rébellion, s’étend avec… (via facebook)

La narration, qui suit les Verdier avant, pendant et après la Rébellion, s’étend avec… (via facebook)

La narration, qui suit les Verdier avant, pendant et après la Rébellion, s’étend avec sensibilité sur les ravages de l’éloignement et des pertes de toutes sortes. De l’espoir, aussi, transmis en partie par les apprentissages, en particulier de l’écriture, qui relie les différents destins.
Jean-François Villeneuve, La Presse

Les critiques de la semaine – La Presse+

T’es où, Célestin ? – Alain Poissant – Éditions Sémaphore, 194 pages – 3 étoiles et demie

Au sujet de «T’es où Célestin?» d’Alain Poissant, Marie-Anne Poggi écrit: L’auteur a parfaitement… (via facebook)

Au sujet de «T’es où Célestin?» d’Alain Poissant, Marie-Anne Poggi écrit: L’auteur a parfaitement… (via facebook)

Au sujet de «T’es où Célestin?» d’Alain Poissant, Marie-Anne Poggi écrit: L’auteur a parfaitement réussi à intégrer les faits historiques et la vie quotidienne des habitants de Napierville et de ses environs. En plus de nous rendre attachant Célestin et les siens, ce qui me plaît énormément de la plume d’Alain Poissant, c’est qu’il a toujours le mot juste pour nommer les choses. […] Ce livre intéressera un vaste public, mais devrait également être mis entre les mains de tous les étudiants du Québec ! Marie-Anne Poggi, Les Irrésistibles, 19 mars 2015.
http://irresistibles.bibliomontreal.com/

Vous avez raté l’entretien avec Alain Poissant, ce matin 9 mars, à CIBL? C,est… (via facebook)

Vous avez raté l’entretien avec Alain Poissant, ce matin 9 mars, à CIBL? C,est… (via facebook)

Vous avez raté l’entretien avec Alain Poissant, ce matin 9 mars, à CIBL? C,est pas grave, vous pouvez vous reprendre en allant sur leur site.
http://www.cibl1015.com/lectures-et-chatiments

Lectures et châtiments – CIBL 101,5 Montréal | Site d’informations montréalaises

Lectures et châtiments c’est une émission littéraire animée par 3 libraires passionnés. On use de la littérature sous toutes ses coutures pour vous amener aux limites du possible. Au fil des pages, des livres et des conversations; c’est bon nombre de suggestions, d’entrevues et d’actualité littérair…

Au sujet du livre d’Alain Poissant, Culturehebdo écrit: [Célestin Verdier] est un être pétri… (via facebook)

Au sujet du livre d’Alain Poissant, Culturehebdo écrit: [Célestin Verdier] est un être pétri… (via facebook)

Au sujet du livre d’Alain Poissant, Culturehebdo écrit:
[Célestin Verdier] est un être pétri de courage, qui force l’admiration. Après la lecture [du roman] on s’interroge: la terrible répression qui s’abattit sur les patriotes de 1837 a-t-elle été la genèse de cette terreur renfermée et qui paralyse toute idée de se battre pour ses idées ?
http://www.culturehebdo.com/livres.htm

Très beau texte de Danielle Laurin sur le roman « T’es où Célestin? » D’Alain Poissant,… (via facebook)

Très beau texte de Danielle Laurin sur le roman « T’es où Célestin? » D’Alain Poissant,… (via facebook)

Très beau texte de Danielle Laurin sur le roman « T’es où Célestin? » D’Alain Poissant, ce matin dans Le Devoir.
http://www.ledevoir.com/culture/livres/432359/l-amour-au-temps-des-patriotes

L’amour au temps des Patriotes

Après Le sort de Bonté III (Sémaphore), finaliste au Prix des libraires l’an dernier, Alain Poissant…

Sémaphore va de l’avant! (via facebook)

Sémaphore va de l’avant! (via facebook)

Sémaphore va de l’avant!

Des nouvelles de Sémaphore – Actualités – Le monde du livre – Revue Les libraires

La maison d’édition Sémaphore, fondée en 2003 par Lise Demers, annonçait hier la nomination de deux collaboratrices qui se joindront à leur équipe. Tania Viens, qui était à la pige pour la maison d’édition depuis quatre ans, les rejoint maintenant à titre de directrice littéraire, alors qu’Isabelle…

Grande nouvelle!!! Nous sommes heureuses de souligner la nomination de deux collaboratrices mordues de… (via facebook)

Grande nouvelle!!! Nous sommes heureuses de souligner la nomination de deux collaboratrices mordues de… (via facebook)

Grande nouvelle!!!
Nous sommes heureuses de souligner la nomination de deux collaboratrices mordues de littérature, au sein de notre équipe :
Tania Viens, comme directrice littéraire. Détentrice d’une maîtrise en littérature française sur Diderot (U.Laval), Tania travaille à la pige pour Sémaphore depuis 4 ans.
Isabelle Villeneuve, comme responsable des communications et des relations avec les médias. À l’emploi de Dimedia ces dernières années, Isabelle est bien au fait du milieu littéraire.

Dans son article »Le pouvoir infini de l’art», Nathalie Petrowski mentionne qu’on ne parle… (via facebook)

Dans son article »Le pouvoir infini de l’art», Nathalie Petrowski mentionne qu’on ne parle… (via facebook)

Dans son article »Le pouvoir infini de l’art», Nathalie Petrowski mentionne qu’on ne parle pas assez de « David Fennario, dramaturge anglo-montréalais à qui on doit le célèbre Balconville et, plus récemment, Motherhouse, une pièce sur la Première Guerre mondiale et les usines de munitions qui pullulaient dans son Verdun natal. Aujourd’hui confiné à un fauteuil roulant mais fidèle au quartier de son enfance, Fennario est l’objet du documentaire, The Good Fight, de Martin Duckworth et Robbie Hart. On y voit un Fennario diminué physiquement mais toujours aussi rebelle et engagé. »

Pour mieux connaître Fennario, procurez-vous «Sans Parachute», le seul roman qu’il ait écrit.

En raison du fait que Facebook a choisi d’impliquer un logiciel qui permettra le… (via facebook)

En raison du fait que Facebook a choisi d’impliquer un logiciel qui permettra le vol de mes renseignements personnels, je déclare ce qui suit: À cette date du 27 novembre 2014 à 09h35, en réponse aux nouvelles lignes directrices de Facebook et en vertu des articles L.111, 112 et 113 du code de la propriété intellectuelle, je déclare que mes droits sont attachés à toutes mes données personnelles, photos, textes etc … publiées sur mon profil.
Pour une utilisation commerciale de ce qui précède, mon consentement écrit est nécessaire tout le temps.
Par ce communiqué, je dis à Facebook qu’il est strictement interdit de divulguer, copier, distribuer, diffuser, ou de prendre toute autre action contre moi sur la base de ce profil et ou de son contenu. Les actions mentionnées ci-dessus s’appliquent également aux employés, aux étudiants, agents et/ou tout autre personnel sous la direction de Facebook.
Le contenu de mon profil comporte des informations privées.
La violation de ma vie privée est punie par la loi (UCC 1-308 1 – 308 1 -103 et le Statut de Rome). Facebook est désormais une entité de capital ouvert.
Tous les membres sont invités à publier un avis de ce genre, ou si vous préférez, vous pouvez copier et coller cette version. Si vous n’avez pas publié cette déclaration au moins une fois, vous allez tacitement permettre l’utilisation d’éléments tels que vos photos ainsi que les informations contenues dans la mise à jour de votre profil

Si vous ne pouvez pas venir au Salon du livre, venez rencontrer Richard Vézina… (via facebook)

Si vous ne pouvez pas venir au Salon du livre, venez rencontrer Richard Vézina… (via facebook)

Si vous ne pouvez pas venir au Salon du livre, venez rencontrer Richard Vézina à Saint-Placide, le dimanche 16 novembre de 14 à 17 h. Une rencontre organisée par la Société Arts et Culture de Saint-Placide.

http://www.culturelaurentides.com/bulletin_ccl.php&news_cat_id=4

Bulletin CCL – Conseil de la Culture des Laurentides

Alors qu’il est honoré à Paris pour sa carrière d’architecte, Luc rencontre par hasard une femme qu’il a connue jadis, Lindsay, rencontrée alors qu’il était de passage à Toronto pour participer à un jury. Il se remémore leur histoire d’amour fulgurante vécue sur deux nuits et la vie qu’il menait à l…

Les éditions Sémaphore shared their photo (via facebook)

Les éditions Sémaphore shared their photo (via facebook)

Au sujet de «L’année ou Marilyn fit scandale», Culturehebdo (septembre) écrit: «…L’auteur ne manque aucun détail pour faire époque, les rôles campés du père et de la mère, le Kik dont les amateurs s’amusaient à le comparer au Coke, la bière Dow, la lutte au Forum avec Johnny Rougeau et Édouard Carpentier et les méchants de l’arène… À lire sans faute.»
http://www.culturehebdo.com/livres.htm

Au sujet de «L’année ou Marilyn fit scandale», Culturehebdo (septembre) écrit: «…L’auteur ne manque… (via facebook)

Au sujet de «L’année ou Marilyn fit scandale», Culturehebdo (septembre) écrit: «…L’auteur ne manque… (via facebook)

Au sujet de «L’année ou Marilyn fit scandale», Culturehebdo (septembre) écrit: «…L’auteur ne manque aucun détail pour faire époque, les rôles campés du père et de la mère, le Kik dont les amateurs s’amusaient à le comparer au Coke, la bière Dow, la lutte au Forum avec Johnny Rougeau et Édouard Carpentier et les méchants de l’arène… À lire sans faute.»
http://www.culturehebdo.com/livres.htm